SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Rentrée 2012 dans l’académie de Créteil
Article publié le 31 août 2012

Au Plan national le ministère tout en lançant sa refondation pour l’Ecole a décidé
d’attribuer 1000 postes supplémentaires de professeurs des écoles, 250 postes
d’enseignants dans le secondaire, 75 postes de CPE. En additionnant nous sommes loin de compenser les 14000
postes supprimés pour cette rentrée par l’ancienne majorité ! La réalité c’est bien la suppression de 12645 postes
cette année (-14000 + 1355) qui détériore encore nos conditions de travail et les conditions d’apprentissage des
élèves. Il ne faut pas s’étonner qu’il devient de plus en plus difficile de trouver des postulant-es aux concours.

Sur l’académie de Créteil, c’est toujours 529 suppressions malgré les 80 postes supplémentaires annoncés. Nous
sommes loin du plan d’urgence que nous demandons pour nos départements !

1 er degré : - 37 postes pour 4031 élèves de plus !

Conséquences ? Toujours l’insuffisance criante des moyens de
remplacement, les RASED démantelés, le recul de la scolarisation des 2
ans, les classes trop chargées malgré « la priorité aux ouvertures »…
Pour les stagiaires le travail en binôme avec un tuteur les 2 premiers mois
ou 15 jours de formation dès septembre ne suffisent pas pour rétablir une
vraie formation !

2nd degré : -466 postes pour 23 élèves de plus !

Les Conséquences ? Toujours l’augmentation des effectifs par classe, la
suppression des dispositifs d’aides aux élèves, l’accroissement de la
charge de travail... en lycées : globalisation horaire en langue vivante,
classes de séries mixtes, reconversion forcée des disciplines dans la voie
technologique et les nombreux licenciements dans la voie
professionnelle.
⃰la réforme du bac pro 3ans a supprimé une année d’enseignement aux élèves et
permis des économies de postes !

Pour les stagiaires, les 3 h de décharge de service sont très insuffisantes pour une entrée sereine dans le métier.
D’autant qu’il sera possible de les attribuer en heures supplémentaires même aux stagiaires !

Les Vies scolaires. Les éventuels 75 postes supplémentaires de CPE (au niveau national) sont une goutte d’eau et les
500 postes de médiateurs violence sont une réponse sécuritaire qui ne correspond pas à la nécessaire augmentation de
personnel assistants d’éducation formés.

Encore 13000 suppressions de postes à la rentrée !

Refusons les !

Exigeons, des postes supplémentaires à la hauteur des besoins !
SUD Éducation appelle les personnels à se réunir en AG dès la rentrée, à se mobiliser et à coordonner
leurs actions sur l’académie de Créteil comme au plan national.
Nous soutiendrons toutes les initiatives prises pour refuser cette nouvelle rentrée d’austérité et
obtenir les mesures de rentrée indispensables dans les écoles et les établissements.

En Seine Saint Denis nous appelons les collègues à se réunir en AG départementale le mardi 11
septembre 18H Bourse du travail de Bobigny à l’appel des syndicats SUD, SNES, CGT…

PDF - 312.7 ko
Tract rentrée 2012