SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Refusons une nouvelle rentrée de régression dans le 93 !
Article publié le 10 février 2012

Comment vont se traduire ces suppressions ?

En collège :

- Des heures en moins pour l’aide et le soutien, des heures en moins pour les modules relais, des heures en
moins pour les 3ème alternance, des heures en moins pour tous les ULIS 3ème alternance.

En LGT :

- Des suppressions d’options, de filières et de classes, augmentation des effectifs prévisibles, classes de
filières mixtes surchargées à 35, réductions des horaires, suppressions de l’histoire géo en TS… C’est l’effet
de la reforme du lycée que nous avons dénoncé !

En LP :

- Des suppressions de postes de titulaires et de contractuels, de sections … C’est l’effet mécanique de la
réforme du Bac pro 3 ans non compensée par la création de CAP. La fusion de certaines sections dans le
tertiaire (Bac Compta-Gestion et Bac Secrétariat par exemple) aggrave une situation déjà catastrophique en
termes d’emploi.

Dans tous les établissements :

- Environ 2/3 des « heures 93 » disparaissent ! Des « choix » inacceptables pour les collègues et les élèves
vont devoir être faits (augmentation des effectifs , fin des aides, fin du financement des heures de vie de
classes ou des heures de maintenance informatique TICE transformée en une « indemnité » IFIC…

- Il manque toujours des centaines d’emplois aidés (CUI) de surveillants AED, de CPE et de personnels
périscolaires dont les établissements ont besoin ! SUD propose un audit militant des besoins dans les
établissements !

Les mobilisations des deux dernières années l’ont montré :
les établissements qui se mobilisent arrachent des heures et des postes !

Tous ensemble en cette période nous devons peser pour une autre rentrée dans le 93 !

Jeudi 16 février décidons la grève dans nos établissements

Rassemblement unitaire SUD, SNES, CGT…
14h devant l’I.A 93, 8 rue Claude Bernard, Bobigny

AG des établissements du 93 à 16h, BT de Bobigny pour décider des suites

Tous ensemble, revendiquons immédiatement :

- La restitution des heures et des postes à commencer par les heures des dispositifs pour les élèves en
difficulté ;

- La transformation des heures supplémentaires en postes (équivalent de 547 pour les seuls collèges du 93,
1138 en LGT et 613 en LP) ;

- L’ouverture des classes et des sections nécessaires en Collège, LGT et LP ;

- Le respect et l’extension des seuils issus du mouvement de grève de 98 (24 en classe banale, 20 en ZEP
même hors collège) ;

- Le réemploi des personnels CUI et des Assistants d’Education en nombre suffisant avec des contrats de 3
ans.

SUD l’unité …. pour la lutte !

Sud Education Créteil a boycotté, avec la FSU, le CTA du 13 janvier sur les LGT et les LP, car le recteur
refusait, contrairement aux textes, de mettre au vote la dotation de l’académie qui prévoit après calcul plus
de 720 suppressions d’emplois ( hors AED et CUI !!). FO, le SGEN et l’UNSA ont fait le choix de rester.
Lors du CTSD 93 du 3 /2, SUD, la FSU et la CGT ont décidé de boycotter la séance pour les mêmes
raisons. Pour nous, il s’agit de manifester publiquement notre opposition à la politique sur le 93 et de donner
le maximum de temps à la mobilisation …. Car le CTSD a du être repoussé au 17 /2.

Sur le 93, nous n’avons pas pu aboutir avant la grève du 31 janvier ni à une AG des établissements et écoles,
ni à un appel unitaire 1er et 2nd degré le même jour, ce qui aurait amplifié encore plus la mobilisation.
Unitaire pour deux, nous avons donc appelé sur le 93 aux deux rassemblements du 7/2 pour le 1er degré et
du 16/2 pour le second degré.

Pour nous c’est d’abord la mobilisation
des personnels et des établissements devant l’IA,
et en AG ensuite, qui déterminera la poursuite de la mobilisation en mars.

PDF - 204.6 ko
Tract