SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Réforme du collège : pétition intersyndicale contre le conseil pédagogique et les formations obligatoires
Article publié le 7 octobre 2015

Non au conseil pédagogique, non aux formations obligatoires :
Abrogation de la réforme des collèges, non à son application !

PDF - 117.7 ko
Pétition à imprimer

Les organisations syndicales Snes-FSU, Snep-FSU, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Educ’action, Sud éducation de Seine-Saint-Denis revendiquent plus que jamais l’abrogation de la réforme des collèges, parce qu’elle affaiblit des enseignements disciplinaires, met en concurrence les établissements et les enseignants sous couvert d’autonomie, parce qu’elle induit un alourdissement insupportable de la charge de travail et parce qu’elle ne traite pas la question des moyens. Elles déplorent que la Ministre persiste à vouloir imposer cette réforme malgré l’opposition massive de la profession. La préparation dans les établissements de la grève du 17 septembre, appelée par 13 organisations syndicales nationales, a permis de partout confirmer le rejet de cette réforme des collèges.

La réforme des collèges, camouflée derrière un écran de fumée pédagogique, acte une baisse de moyens pour notre département, alors que la Seine-Saint-Denis a besoin plus que jamais d’un plan de rattrapage et de développement pour l’éducation.

Elles constatent dès cette rentrée une volonté de faire participer les enseignants à la préparation de l’application de la réforme des collèges, notamment en imposant des journées de formation-formatage et la mise en place dans les établissements des conseils pédagogiques.
Les organisations syndicales réaffirment le droit pour tous à la formation, et dénoncent la suppression de stages du PAF qui s’est poursuivie cet été, réduisant l’offre de manière inédite et achevant ainsi une politique initiée par l’ancien gouvernement.
Elles affirment leur opposition aux journées de formation-formatage destinées à faciliter l’application de la réforme du collège. Elles appellent les collègues à refuser de se porter volontaires pour devenir « formateurs-relais ». Elles refusent le travail supplémentaire que constitueraient les convocations à ces formations en soirée, le mercredi après-midi, pendant les vacances… Elles affirment leur opposition au conseil pédagogique, visant à instaurer une hiérarchie intermédiaire, à associer les enseignants à la mise en place de l’autonomie des établissements et à la mise en concurrence des personnels et des disciplines.
Au moment où l’intersyndicale nationale réaffirme sa détermination à « combattre cette réforme, obtenir son abrogation », refusant de « s’associer à la mise en œuvre des plans de formation à la réforme » et engageant « les collègues à refuser toute anticipation de la mise en œuvre de la réforme sous quelque forme que ce soit », le Snes-FSU, le Snep-FSU, le SNFOLC, le SNETAA-FO, la CGT Educ’action et Sud éducation de Seine-Saint-Denis appellent les collègues à se réunir en Assemblées générales, à dresser la liste de leurs revendications, à exprimer leur opposition au conseil pédagogique et aux formations obligatoires, à s’adresser en ce sens au Directeur académique, à la Rectrice, à discuter des moyens d’action pour imposer l’abrogation de la réforme des collèges.

Ni conseil pédagogique, ni formations obligatoires : nous ne voulons pas mettre en œuvre la réforme des collèges, nous voulons son abrogation !