SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Réforme de l’évaluation : appel de l’intersyndicale de l’académie de Créteil pour le rassemblement au ministère le 1er février
Article publié le 29 janvier 2017

PDF - 216.2 ko
Appel intersyndical

Les organisations syndicales académiques SNES-FSU, SNFOLC, CGT Educ’action, SUD Éducation et SNETAA-FO alertent ensemble les personnels, les appelant à se réunir dans les collèges et les lycées et à s’adresser à la ministre sur ces revendications : « le projet de la ministre Vallaud-Belkacem sur l’évaluation des enseignants ne doit pas voir le jour, la ministre doit y renoncer »

Nous refusons la logique de ce projet qui repose sur les entretiens professionnels, sur des critères subjectifs basés sur une grille d’évaluation par compétences, et qui est l’instrument de l’arbitraire et de l’individualisation. Il est dangereux, inacceptable.
Ce projet obéit à la même logique que celle du décret Chatel de 2012 qui avait été abrogé après l’élection de François Hollande suite à la mobilisation des personnels appuyée sur l’action commune des organisations syndicales.

Nos 5 organisations considèrent que ce projet participe de la même politique d’austérité qui se traduit par l’insuffisance des DHG, le refus de répondre à la mobilisation des collègues de l’éducation prioritaire et par la fermeture de CIO.

Elles appellent les personnels à poursuivre et amplifier la campagne d’information et de mobilisation pour que la ministre renonce à son projet. Des centaines de prises de position, de motions ont été adoptées pour exprimer cette revendication. Des milliers de signatures ont été recueillies, des motions communes souvent intersyndicales ont été adoptées, des vœux communs dans les CT ont été votés.

Le SNES Créteil, le SNFOLC Créteil, la CGT Educ’action Créteil, Sud Éducation Créteil et le SNETAA-FO Créteil, appellent les personnels à participer au rassemblement organisé le 1er février au ministère afin d’y déposer l’ensemble des motions, pétitions, prises de position demandant l’abandon du projet ministériel sur l’évaluation.