SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Réforme de l’éducation prioritaire : en Seine-Saint-Denis, toujours la même galère !
Article publié le 3 novembre 2015

Depuis plus de deux ans, SUD Éducation dénonce cette réforme de l’éducation prioritaire :
les annonces sont là, mais où sont les moyens ?
Une fois encore, les élèves de Seine Saint Denis paient les conséquences d’une politique d’austérité budgétaire qui rend inapplicable cette réforme dans nos écoles.

Dès l’annonce des classements des établissements du 93 en REP ou REP+ (en janvier 2015), SUD avait fait les calculs :
480 écoles classées REP et REP+, soient 1830 classes en REP+ et 2659 classes en REP cela signifiait, pour la rentrée 2015 (en prenant en compte les moyens déjà existants) :
-452 créations de postes de maitre-sses
supplémentaires
- 213 créations de postes pour ouvrir les
classes de TPS
- 80 créations de postes de brigade de
remplacement REP+
- 248 créations de postes RASED (en
comptant un réseau complet pour 30
classes)


A la rentrée 2015, nous sommes loin du compte !

-11 postes de maitre-sses supplémentaires !
- 75 postes de brigades REP+ !
- 5 postes pour l’ouverture de TPS !