SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Pour les droits des femmes :manifestation nationale le 17 octobre
Article publié le 14 octobre 2009

Solidaires est une organisation syndicale fortement attachée au développement des droits pour
toutes et tous, dans le monde du travail et dans la société, ainsi qu’à la lutte contre toute forme de discriminations. C’est au nom de ces valeurs que nous combattons les inégalités que les femmes continuent à subir dans notre société.
Au travail, les femmes sont moins payées et plus précarisées. Elles sont plus au chômage alors
même qu’elles ont un niveau de diplômes souvent supérieur. Dans la famille, la charge des enfants et des tâches ménagères reste peu partagée. Les violences sous toutes les formes continuent de faire vivre dans la peur et la honte de nombreuses femmes. Les luttes pour le droit de choisir sa maternité et la libre disposition de son corps ont permis un progrès considérable : pour autant, rien n’est jamais acquis définitivement et le manque de moyens entrave cette liberté fondamentale pour les femmes.
Malgré la loi sur la parité, les femmes sont largement sous représentées dans la vie publique.
Des lois ont été obtenues grâce aux luttes menées depuis les années 70. Mais si l’égalité est inscrite dans les textes, elle reste encore à conquérir dans les faits.
Aujourd’hui, patronat et gouvernement s’entendent pour faire payer la crise aux salarié-es, aux
précaires, aux chômeurs et aux chômeuses. Dans ce contexte, les femmes risquent de payer le prix fort. La montée du chômage et de la précarité, les attaques sur le travail dominical, les nouvelles attaques programmées sur les retraites, la remise en cause de la MDA (majoration de la durée d’assurance pour les mères de famille)…tout cela va pénaliser les femmes. Elles paient cher aussi, en matière d’égalité professionnelle, l’absence de véritable service public pour la prise en charge de la petite enfance, comme des personnes âgées et dépendantes : c’est à elles que revient, au sein de la famille, d’assumer ces carences de services publics, pourtant indispensables.
Pour toutes ces raisons, l’Union syndicale Solidaires appelle les salarié-es, précaires, chômeurs
et chômeuses retraité-es, à participer massivement à la manifestation nationale initiée par le Collectif national pour les droits des femmes, avec le soutien de nombreuses organisations.

Tous et toutes dans la rue samedi 17 octobreà Paris / 14 h – Bastille

Rendez-vous de l’Union syndicale Solidaires : angle boulevard Beaumarchais / Bd Richard Lenoir

PDF - 101.7 ko
17 10 2009