SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Non à la fusion du Collège Diderot et du Lycée d’Alembert à Aubervilliers !
Article publié le 2 septembre 2012

Cette « fusion », apprise lors du conseil d’administration du mois de févrierRetour ligne automatique
2012 et soutenue voire souhaitée par notre direction nous a été présentéeRetour ligne automatique
comme une solution à des problèmes de gestion et de responsabilité, les deuxRetour ligne automatique
établissements se trouvant dans le même bâtiment (le conseil général et laRetour ligne automatique
région n’arrivent pas à se mettre d’accord pour la réalisation et le financementRetour ligne automatique
des travaux d’entretien).

La solution du rectorat est de n’avoir plus qu’un seul chef d’établissement, etRetour ligne automatique
donc un seul interlocuteur, ce qui revient à supprimer un poste de direction. IlRetour ligne automatique
existe pourtant d’autres solutions mais qui sont plus coûteuses (la séparationRetour ligne automatique
physique du bâtiment, la mise en place d’un chef d’établissementRetour ligne automatique
supplémentaire responsable de la cité scolaire).Retour ligne automatique
Quoi qu’en dise le rectorat le rapprochement des deux établissements n’a aucuneRetour ligne automatique
justification pédagogique ! Son seul intérêt est économique, ici comme dans lesRetour ligne automatique
autres cas de fusion dans l’académie.

Gérer un collège et un LP sont deux métiers différents. Le chef d’ établissementRetour ligne automatique
sera moins disponible pour les équipes. La cité scolaire ainsi créée, comportantRetour ligne automatique
plus de 1 100 élèves, ne pourra que fonctionner moins bien.

Enfin, l’inquiétude qui est la nôtre depuis le début est la recherche deRetour ligne automatique
« synergies » et de « rationalisation » annoncée par écrit par le recteur : aprèsRetour ligne automatique
avoir supprimé un poste de direction, quels autres postes vont-ils supprimer ?

Les postes « en double » (gardiens, intendants, CDI, infirmières, COP) seront ilsRetour ligne automatique
menacés à l’avenir ? Les agents vont-ils subir une réorganisation du travailRetour ligne automatique
entre le lycée et le collège au détriment de leurs conditions de travail ?

Et dansRetour ligne automatique
une situation où les locaux du collège sont insuffisants, les enseignants vont-ilsRetour ligne automatique
être amenés à enseigner dans ceux du lycée quitte à faire cohabiter des élèvesRetour ligne automatique
de 6eme avec des terminales ?

Malgré plusieurs mois de lutte des personnels du collège et du lycée, ainsi queRetour ligne automatique
des parents d’élèves du collège (grèves, audiences à l’inspection et au rectorat,Retour ligne automatique
soutien d’élus) la « fusion » a lieu à la rentrée 2013. Nous avons la promesseRetour ligne automatique
d’une aide à la direction pour la première année et de ne pas perdre d’autresRetour ligne automatique
personnels. Pour la première année...