SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Motion rythmes
Article publié le 8 juin 2014

Modèle de motion pour les écoles : rythmes scolaire,

Le conseil [d’école / des maîtresses et des maîtres] de l’école … continue d’affirmer son opposition à la réforme Peillon des rythmes scolaires.

Cette réforme a été imposée malgré l’opposition d’une grande majorité des personnels, des mobilisations importantes, des grèves historiques.

Elle ne va dans le sens de l’intérêt ni des élèves ni du service public. Elle induit des inégalités accrues. Elle complique la vie des parents. Elle dégrade les conditions de travail de tous les personnels (enseignant-e-s, ATSEM et agents municipaux, personnels d’animation...).

Nous demandons la suspension de son application, l’abrogation du décret, et une tout autre réforme pour une autre école, égalitaire et émancipatrice.

Nous demandons à la municipalité de signifier au ministère son refus de mettre en œuvre cette réforme à la rentrée prochaine.

Le débat sur les rythmes scolaires n’est pas clos, le ministère doit l’entendre.

Word - 20.5 ko
Motion rythmes