SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Manifestation pour l’éducation à Ivry, samedi 7 mars à 12h30
Article publié le 5 mars 2015

EDUCATION PRIORITAIRE : LE COMPTE N’Y EST PAS
QUEL AVENIR POUR LES ECOLES ET COLLEGES D’IVRY ?

PDF - 57.6 ko

Hausse générale du nombre d’élèves par classe, inquiétudes quant aux effectifs, manque de personnels qualifiés, sorties de l’éducation prioritaire : les changements qui s’annoncent pour la rentrée 2015 menacent nos écoles et nos collèges !

Contre ces dégradations continues des conditions d’enseignement et l’apprentissage, nous revendiquons :

  • le classement et les moyens de l’Education Prioritaire pour tous les établissements de la ville : à même réalité sociale, établissements, élèves et enseignants doivent être traités équitablement !
  • l’application effective du dispositif “plus de maîtres que de classes” dans toutes les écoles classées REP, cette année, seules 2 écoles classées REP sur 7 en bénéficient !
  • la création, pour chaque groupe scolaire, d’un RASED complet pour aider aux enfants en difficulté
  • l’ouverture de postes de remplaçants
  • une révision de la sectorisation, en concertation avec les acteurs de terrain : Henri Wallon sature quand Molière perd des élèves !
  • des effectifs à 20 maximum par classe dans le primaire comme dans le secondaire
  • un pôle médico-social avec des personnels à temps plein dans les établissements : Romain Rolland ne dispose que d’une infirmière à mi-temps pour 670 élèves et plus encore l’année prochaine !
  • des dispositifs pour les élèves non francophones en collège : actuellement, ils ne passent qu’un an en classe d’accueil avant d’être réintégrés dans le cursus classique, sans aucun suivi ! et l’ouverture de deux nouveaux postes d’UPE2A (Unité Pédagogique pour les Elèves Allophones Arrivants ) dans le primaire !
  • la stabilisation d’équipes expérimentées qui font le choix de ces établissements, par la revalorisation du travail enseignant : seuls des moyens concrets et pérennes pourraient la garantir !

Parents, élèves, enseignants, citoyens... ensemble pour interpeller les pouvoirs publics et exiger que l’éducation soit réellement prioritaire à Ivry !

Soyons nombreux à venir manifester pour notre service public d’éducation samedi 7 mars !

Rendez-vous à 12h30 devant la mairie d’Ivry.

Collectif d’enseignants d’Ivry réunis en Assemblée Générale le 3 février 2015