SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mercredi 18 octobre
Soitée de soutien au lycée de la Plaine
Lycées mobilisés du 93 : cortège commun le 10 octobre et prochaine AG le 18 octobre
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ATTEE DU DÉPARTEMENT

jeudi 19 octobre
Assemblée Générale du Travail Social Ile de France – 18h - BT Paris

jeudi 2 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

vendredi 3 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

jeudi 16 novembre
Stage "Militer dans le 93 "

lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

Lycées en lutte : rassemblement mercredi 20 septembre au rectorat
Article publié le 18 septembre 2017

Madame la Rectrice, il y a urgence, répondez aux revendications !

Depuis la rentrée, plusieurs établissements de Seine-Saint-Denis (lycées G.Tillon au Bourget, Mozart au Blanc Mesnil, J.Zay à Aulnay, Suger à St Denis, J.Rostand à Villepinte…) se sont lancés dans des actions de grève et de manifestation. Cette situation est inédite ! Leurs revendications se rejoignent toutes, et sont marquées par le sous-investissement de l’État et des collectivités territoriales. A cette rentrée, il manque environ 300 équivalent temps plein dans les lycées de Seine-Saint-Denis pour avoir le même taux d’encadrement qu’en 2012 ! Les trop faibles créations de postes ont été insuffisantes au regard d’une augmentation démographique pourtant prévisible
Mercredi 13 septembre, 11 établissements étaient représentés devant le rectorat, avec leurs sections syndicales CGT-Educ’Action, SNES-FSU, SNEP-FSU, SNFOLC, SUD Education. Les délégué.e.s venu.e.s auprès de la Rectrice avaient chacun un dossier précis, argumenté. Les situations auxquelles les professeurs, les CPE, les AED ont à faire face sont souvent critiques. Au lycée Mozart du Blanc-Mesnil, par exemple, en 3 ans, les effectifs sont passés de 800 à 1050 élèves sans aucune création de poste d’AED ; seul un poste stagiaire CPE à mi-temps a été alloué ! Plusieurs postes d’enseignant.e.s ne sont toujours pas pourvus depuis la rentrée. La conséquence est inquiétante : les résultats au baccalauréat ont chuté de 10 points ! Cette situation est inacceptable, pourtant c’est celle que vivent de nombreux établissements du département !
Aux revendications légitimes et urgentes, souvent rappelées depuis des semaines, appuyées la plupart du temps par des grèves dès la rentrée, Madame la Rectrice a fait répondre qu’elle verrait plus tard ! Plus tard pour les élèves sans professeurs ? Plus tard pour les établissements sans surveillants ? Plus tard pour les classes qui débordent ?
Non, Madame la Rectrice, des moyens humains doivent être débloqués immédiatement pour permettre aux élèves de Seine-Saint-Denis d’étudier dans des conditions décentes ! L’intersyndicale SNES-FSU 93, SNEP-FSU 93, CGT Educ’Action 93, SN-FO-LC 93, SUD Education 93 avec le soutien de la FCPE 93 appelle les personnels, et les parents d’élèves à se rassembler à nouveau le mercredi 20 septembre 2017 devant le rectorat de Créteil à 14h30.
L’intersyndicale revendique un plan de développement de l’éducation en Seine-Saint-Denis, à la hauteur de la hausse des effectifs et des difficultés que rencontrent les personnels et les familles, comprenant la création de postes nécessaires, et la construction d’établissements en nombre suffisant.
Il en va de la continuité et de la qualité du service public d’éducation, mais aussi de la sécurité des élèves et des personnels.

Pour permettre aux établissements d’exprimer ensemble leurs revendications, nous les appelons à se réunir le mercredi 20 septembre 2017 devant le rectorat de Créteil à 14h30. Nous demandons d’ores et déjà un rendez-vous à Madame la Rectrice : il faut qu’elle réponde enfin !
Un préavis de grève a été déposé. Nous appelons tous les établissements à rassembler leurs revendications ce jour-là pour qu’enfin les personnels et les élèves de notre département aient un service public d’éducation conforme à leurs besoins !

PDF - 501.1 ko
Appel 20 septembre