SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Lycée Olympe de Gouges - Noisy le Sec
Article publié le 8 juin 2012

Lettre au recteur de l’académie de Créteil
Vendredi 6 juillet 2012 - Créteil
Monsieur,

Nous vous alertons sur la situation que connaissent les personnels du Lycée Olympe de GOUGES de Noisy le SEC.

Leurs conditions de travail sont largement dégradées. Nous constatons que les méthodes de gestion propres à l’établissement en sont largement la cause, ainsi que l’organisation du travail mise en place à la Région Ile de France depuis la décentralisation.

Toutefois, les personnels techniques de ce Lycée sont plus particulièrement touchés du fait du management interne à l’établissement.

La région Ile de France soutenant les méthodes visant à dégrader les conditions de travail des personnels, et qui s’apparentent à ce que nous avons pu voir à France Telecom, notre organisation syndicale se tourne vers vous pour inciter les intendants, et en particulier l’intendante de ce Lycée à faire preuve de plus de respect envers les personnels et à ne plus mettre en péril leur santé physique et morale.

Nous joignons à ce mail un courrier des personnels du Lycée Olympe de Gouges, ainsi que notre mail du 8 juin 2012 :

PDF - 450 ko
Courrier des Personnels

Monsieur le DRH,
Notre organisation syndicale tient à vous faire part de divers dysfonctionnements concernant le traitement par l’intendante du Lycée Olympe de Gouges, Noisy le Sec (93), du dossier d’un agent des Lycées, Mme B, suite à la consultation de son dossier administratif, le 7 juin 2012.
1 – Des rapports ont été envoyés à la région Ile de France sans avoir été visés par le chef d’établissement, seul personnel habilité à le faire.
2 – Le rapport de contestation de Mme B, bien que remis à l’administration du Lycée, n’a pas été transmis à son employeur, la région Ile de France.
3 – Dans le dossier de Mme B figurait un rapport datant de l’année 2004. Ce rapport a été adressé aux services de la région par l’intermédiaire du Lycée qui n’aurait pas dû en avoir connaissance puisqu’il émanait d’un autre établissement. Il s’agit là d’un manquement à la loi de 1978 sur la conservation des documents administratifs et d’une détention illégale de fichier.

Nous sollicitons donc votre éclairage sur ces dysfonctionnements et vous demandons un arbitrage.

Soyez assuré, Monsieur, de notre attachement au service public d’éducation.
En complément de ce mail, nous avons appris que des informations confidentielles avaient été transmises à certains personnels, que l’intendant du Lycée avait fait pression sur des personnels ATEE, vainement, afin qu’elles témoignent contre une de leur collègue.

PDF - 11 ko
Pétition Colette
PDF - 14.1 ko
Texte Colette