SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


vendredi 17 novembre
Assemblée générale du vendredi 17 novembre 2017

samedi 18 novembre
Réunion du GD Freinet 93

lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Lycée Mozart du Blanc-Mesnil : rentrée des élèves repoussée faute d’emplois du temps
Article publié le 5 septembre 2015

Déclaration de l’Assemblée Générale des professeurs du Lycée Mozart réunie ce jeudi 3 septembre 2015.

En arrivant au Lycée ce matin, les professeurs ont constaté que des personnes du Rectorat dont M. DEMORGON, proviseur Vie Scolaire, étaient présents. Certains d’entre eux se sont adressés oralement aux professeurs alors en salle des Profs pour leur dire que le Rectorat prenait en compte la gravité de la situation et que plusieurs personnes travaillaient sur les emplois du temps. De plus, certains professeurs ont pu entendre sur France Bleu au flash d’info de 8h que le rectorat reconnaissait l’étendue "des bourdes commises sur les emplois du temps". Un courrier signé "La Direction" a été déposé à la loge pour être distribué aux parents qui viendraient demander des informations. Ce courrier stipule que l’accueil des élèves se fera dès vendredi après-midi pour les Secondes et lundi pour les autres niveaux avec une rentrée effective prévue dès le mardi 8.

Ainsi les professeurs prennent acte qu’aucune réponse officielle n’est donnée à leurs revendications principales : que les conditions d’une rentrée normale et décente soient remplies pour le bien de tous . Nous n’avons qu’une hâte : enseigner.

En conséquence, l’Assemblée Générale des professeurs continue de réclamer que lui soient fournis :

  • des emplois du temps réglementaires, viables pédagogiquement et complets ;
  • les listes des classes complètes ;
  • une liste officielle des professeurs principaux nommés par la direction ;
  • une liste des équipes pédagogiques par classe ;
  • un échéancier de pré-rentrée comprenant des heures de réunions, avant l’accueil des classes, permettant la concertation pédagogique absolument nécessaire afin de préparer l’année.

Par ailleurs, les professeurs constatent que le dispositif d’accompagnement mis en place en juin par la Rectrice pour aider le proviseur dans sa mission de rentrée se révèle être un échec. De surcroît, cette semaine catastrophique a permis de confirmer le bilan engagé dès juin par les professeurs concernant le manque total de communication entre le proviseur et les équipes. Depuis lundi matin et le discours de quinze minutes qu’il a pu tenir, le proviseur ne s’est plus jamais adressé officiellement aux enseignants et est resté cloîtré dans son bureau trois jours durant. Ainsi, les professeurs réclament du Rectorat des garanties fermes, adaptées et circonstanciées concernant la gestion et la direction de l’établissement qui ne peuvent pas se poursuivre sur ce mode désastreux.

L’Assemblée générale des professeurs suspend sa séance pour aujourd’hui et se réunira à nouveau demain matin, le 4 septembre 2015, à 9h.

Texte voté à l’unanimité des 44 enseignants présents.