SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Lutte des stagiaires : perspectives de lutte à la rentrée
Article publié le 16 décembre 2010

Mercredi 8 décembre s’est tenue une intersyndicale nationale qui a réuni, avec le collectif "Stagiaire impossible", le SNES, le SNEP, SUD éducation, la CGT educ’action et le SNFOLC n’ayant pu être présents. Cette initiative avait pour but de faire le point sur la lutte des stagiaires et d’envisager les modalités de sa poursuite à 10 jours des vacances et surtout à quelques jours de la réunion, à l’initiative de "Stagiaire impossible", des délégués stagiaires venus de diverses académies de province, tenue le samedi 11 décembre.

Lors de cette intersyndicale, ont été réaffirmées, comme mesures d’urgence, les revendications votées par les stagiaires lors de l’AG francilienne tenue à la BT de Paris le 20 octobre :

- un allègement de service : pas plus d’un tiers de service devant les classes ;

- une formation renforcée sur le temps de service assurée par des formateurs pour tous les stagiaires, un dispositif particulier pour soutenir ceux qui sont en difficulté ;
- l’harmonisation des procédures de titularisation.

Tant que la revendication sur l’allègement du temps de service devant les classes ne sera pas satisfaite, l’intersyndicale continuera d’appeler tous les collègues à refuser le tutorat.

Concernant les étudiants en Master admissibles aux concours, elle appelle à refuser les stages en responsabilité des étudiants en Master et exige leur transformation en stages d’observation ou de pratique accompagnée.

Par ailleurs lors de la réunion nationale du collectif « Stagiaire impossible », en présence du SNES national, SNEP national et SNUIPP Paris pour la FSU, SNUDI Versailles et SNFOLC Créteil pour la FNEC-FO, et SUD Education national, il a été décidé :

- d’appeler les stagiaires du premier et du second degré dans toutes les académies à s’appuyer sur les journées de formation pour s’organiser et élire des délégués pour renforcer de futures coordinations nationales,
- de demander une audience au ministre dans la première semaine de janvier,

d’inviter dans les académies collectifs et syndicats à organiser, dans la semaine du 17 Janvier 2011 selon les occasions locales, une journée de préparation structurer la présence des stagiaires lors de la journée du 22 : ils doivent prendre toute leur place dans la journée d’action nationale pour l’Education du Samedi 22 Janvier,

d’organiser le Samedi 5 Février à Paris nouvelle réunion nationale de délégués des stagiaires , afin de discuter des suites du 22 Janvier.

Une pétition de l’intersyndicale nationale et de « Stagiaire impossible » est en cours de finalisation.

Vous trouverez les CR de l’intersyndicale nationale et de la réunion de la coordination des stagiaires en lutte. Pour SUD éducation, la lutte doit être menée de front dans le premier et dans le second degré, et mettre en perspective l’abrogation des décrets de masterisation.

PDF - 54.3 ko
perpectiveslutte
PDF - 37.3 ko
cr
PDF - 70.2 ko
ISnat