SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Lettre agents du Val de Marne
Article publié le 13 septembre 2010

LETTRES 94

PDF - 1.2 Mo
NOVEMBRE 2014

VOTONS SUD
JOLIOT CURIE, Fontenay suite
Temps de travail, rappel des règles
Règle sur les rapports hiérarchiques

PDF - 386.1 ko
Juin 2014

COMMUNIQUÉ JOURNÉE DU 3 AVRIL SOUFFRANCE AU TRAVAIL AU CG 94
PROJET RH à destination des ATTE
SITUATION DE SOUFFRANCE COLLECTIVE : COLLÈGE JOLIOT-CURIE - FONTENAY SOUS BOIS
Cahier de pointage, registre de présence, etc
MALADIE - ACCIDENT DE SERVICE
Locaux GRETA
Chez nos collègues de Seine Saint-Denis…
Les ATTEE du 93 ripostent contre les suppressions de postes
Tract registre santé et sécurité au travail

PDF - 834.8 ko
Lettre n° 5 - Novembre 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Une agente d’un collège du Val de Marne vient d’être sanctionnée par deux jours de mise à pied suite au rapport d’un intendant.

PDF - 11.7 ko
Communiqué

1 - Cette agente avait témoigné pour soutenir une collègue victime d’une agression sexuelle de la part de cet intendant (plainte déposée)
2 - elle avait signalé des cas flagrants de harcèlement moral de la part de ce même intendant, après et avant son témoignage (mise au placard, pressions, menaces, refus de formation, refus d’assister à une heure syndicale, etc.)
3 – Elle a déposé une demande de protection fonctionnelle, sans réponse à ce jour et a donc saisi le Tribunal administratif pour défaut de protection fonctionnelle.

Cette agente a également signalé :
- un dépassement d’horaires de près de 200 heures pour les années 2011 – 2012 et 2012 - 2013,
- un dépassement de la durée légale du travail (journée du 4 avril 2013 – 10h 30 de temps de travail),
- une dénonciation calomnieuse de la part d’une collègue et d’une responsable de secteur du conseil général
- a retiré, quelques jours avant ce rapport, une plainte déposée, à la demande du chef d’établissement qu l’avait induite en erreur, contre un personnel de droit privé qui attaque le collège aux Prud’hommes.
SUD Education Créteil dénonce les dérives managériales du conseil général du Val de Marne qui visent à briser toute forme de résistance et toute velléité de défense des droits des personnels contre les abus de la hiérarchie fonctionnelle et demande à tous les agents des collèges de réagir contre ces méthodes.
Cette décision sera contestée auprès du Tribunal administratif de Melun, tout comme une autre décision frappant un autre collègue qui avait également signalé des faits de harcèlement moral dans un autre collège du Val de Marne.
Créteil, le 20 novembre 2013

PDF - 219.5 ko
N°4 SEPTEMBRE 2013
PDF - 1.1 Mo
Lettre n° 3
PDF - 1.1 Mo
Lettre n° 2 - Juin 2010
PDF - 299.9 ko
Lettre n° 1 - Mars 2010