SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


samedi 9 décembre
Rencontre « Le 93 sous perfusion : pour la défense du service publics dans le 93 » - de 15h à 18h

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris
Grève dans le 2nd degré - RDV à Paris à 11h30.
Grève et manifestation dans le 1er degré- RDV à Paris à 11h30
Rassemblement de soutien à notre camarade de SUD Travail Affaires sociales à 14h Devant la DRH des Ministère Sociaux 14 avenue Duquesne Métro École-Militaire ou Saint-Francois-Xavier

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis
Stage fédéral féministe "AntiféminismeS, oppressionS : Mieux les identifier pour mieux les combattre"

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Les conditions d’étude et de travail se dégradent toujours plus au Lycée Louise-Michel de Bobigny !
Article publié le 1er octobre 2017

Tract à destination des parents d’élèves de l’établissement

Depuis 2014, le lycée Louise-Michel accueille de plus en plus d’élèves, sans hausse de moyens pour accompagner la scolarité. En 2015, de nombreux enseignants, CPE et Assistants d’Éducation (AED), du lycée Louise-Michel de Bobigny s’étaient mis en grève contre la baisse des moyens humains. Malgré cette mobilisation, le Rectorat de l’Académie de Créteil a refusé de répondre aux revendications des personnels et des élèves du lycée.

Mais la Région Ile-de-France a aussi sa part de responsabilité dans la dégradation de nos conditions de travail. En cette rentrée 2017, la situation au Lycée Louise-Michel se dégrade rapidement pour deux raisons : le manque de personnel d’entretien et le dysfonctionnement du réseau informatique.

Le personnel d’entretien et de restauration est en sous-effectif depuis 3 ans : 11 agent-e-s assuraient ces tâches or, du fait de la suppression des emplois aidés et du non-remplacement de personnes malades, il n’y a plus que 5 personnes qui s’occupent de ces travaux.

  • Demi-pension : Il y a seulement 5 personnes pour servir en 2h le repas de 400 élèves : certain-e-s élèves mangent en 10 minutes et sont en retard en cours. En plus, le matériel est inadapté à ce flux et la chaîne de travail est souvent bloquée...
  • Nettoyage des salles : au lieu de 12 salles par personne, ce sont 24 salles que chacun-e doit nettoyer désormais... Certaines zones ne peuvent donc presque plus être nettoyées !
  • La lingerie n’est plus en service, les draps de l’infirmerie et les maillots des activités sportives ne sont donc pas lavés depuis la rentrée.

Résultats : charge de travail accrue, risques de troubles musculo-squelettiques pour les agent-e-s, et risques pour l’hygiène à la cantine face aux cadences de travail !

Enfin, les conditions de travail des élèves et des professeur-e-s se dégradent aussi face au dysfonctionnement du réseau informatique : depuis plusieurs jours, il est presque impossible de se connecter à Internet ! Ceci est pénalisant pour les élèves des filières technologiques pour qui il est impossible de travailler et, de manière générale, pour toutes les personnes utilisant les ordinateurs.

Tout ceci est de la responsabilité de la Région Ile-de-France, employeuse du personnel d’entretien, propriétaire des locaux et du matériel informatique, qui depuis des mois a ignoré nos multiples courriers et motions au Conseil d’Administration (trois lettres sans réponses !).

La Région Ile-de-France ne manifeste donc que du mépris face à tous ces problèmes.

Nous revendiquons donc auprès de la Région le remplacement des 3 personnels d’entretien absents et un réseau informatique digne de ce nom !

Le personnel enseignant du Lycée Louise-Michel, syndiqué (CGT Educ’action, SGEN-CFDT, SNES & SNEP FSU, SUD Education) et non-syndiqué.