SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Le rectorat fait la promotion d’auteurs d’extrême-droite
Article publié le 20 septembre 2015

Ci-dessous le courrier envoyé par SUD éducation à la rectrice de l’académie de Créteil, le vendredi 18 septembre 2015.

Mise à jour du 22/09/15 : les pages citées ne sont plus disponibles sur le site du rectorat. Des copies au format pdf sont cependant disponibles à la fin de l’article.


PDF - 47.6 ko
Version imprimable

Mme la rectrice,

Des personnels enseignants de l’académie ainsi qu’une association de parents d’élèves nous ont alerté au sujet de ressources pédagogiques disponibles sur le site de l’académie. Quelle ne fut pas leur surprise en effet de découvrir sur la page consacrée à l’éducation à la défense des chroniques d’ouvrages pour le moins étonnantes : ainsi, dans la liste des ressources bibliographiques deux références figurent en bonne place : Le roman de Jeanne d’Arc de Philippe de Villiers, ainsi que Nos limites de Gautier Bes de Berc. Il nous est difficile de comprendre ce qui justifie la présence d’un compte rendu de ces ouvrages. Le premier, écrit par un homme politique d’extrême-droite, est présenté comme « faisant aussi l’objet d’une étude historique rigoureuse où l’auteur, tel un pèlerin, s’est d’abord rendu sur les lieux même qui ont vu Jeanne vivre, grandir, et agir ». Cette méconnaissance de ce qu’est une étude historique rigoureuse apparaît encore plus clairement par la suite : « Les trois ouvrages sont ainsi écrits sous la forme d’autobiographies imaginées ». Que Philippe de Villiers veuille participer à la rédaction d’un roman national cela le regarde. Que l’académie de Créteil s’en fasse le relais et propose de l’utiliser avec nos élèves ne peut nous laisser sans réaction. D’autant plus que le second ouvrage dont le lien avec les questions de défense est encore moins évident est écrit de la plume d’un auteur connu pour son engagement contre le mariage pour tous et l’égalité des droits et c’est d’ailleurs ainsi qu’il nous est présenté dans ce compte rendu de lecture qui qualifie la démarche des Veilleurs de « profondément démocratique » et le livre de « pépite ».

Cette présentation partisane ne peut que relever d’une erreur manifeste car nous ne saurions imaginer que Mme Hazard-Tourillon se fasse sciemment le relais d’auteurs d’extrême droite.

Nous vous demandons de bien vouloir faire procéder au retrait des publications incriminées et d’attirer l’attention des responsables de publication sur le nécessaire respect de règles élémentaires de contrôle.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, nous vous prions de croire, Mme la rectrice, en notre attachement au service public d’éducation et à ses valeurs d’éducation au respect et à la tolérance.


Pour voir les pages concernées : http://www.educationdefense.ac-creteil.fr/Esprit-de-Defense
L’ouvrage de De Villiers : http://www.educationdefense.ac-creteil.fr/Le-roman-de-Jeanne-d-Arc-de
L’ouvrage de Bes : http://www.educationdefense.ac-creteil.fr/Nos-limites-de-Gaultier-BES-de

PDF - 198.7 ko
Copie de la bibliographie du site de l’académie
PDF - 216.1 ko
Copie de l’article sur BES
PDF - 204.4 ko
Copie de l’article sur de Villiers