SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Journées d’accueil des contractuel-le-s non affecté-e-s : halte au mépris !
Article publié le 25 août 2016


Le Rectorat de l’Académie de Créteil avait annoncé dés le début du mois de juillet le planning de réception des contractuel-le-s non affecté-e-s du second degré.
Les contractuel-le-s qui se sont rendus à partir de ce mercredi 24 août au rectorat ont eu la très désagréable surprise de trouver porte close. En effet, le rectorat a décidé, sans en aviser les organisations syndicales, de ne pas recevoir les contractuel-le-s encore non affecté-e-s ! Cette attitude du rectorat illustre bien son mépris à l’égard des personnels non titulaires qui représentent à eux seuls 10 % des effectifs de l’académie.

Pourquoi le rectorat n’a-t-il pas pu honorer le planning d’affectation qu’il s’était lui-même fixé ?

SUD Education Créteil avait déjà lors d’audiences intersyndicales au Rectorat dénoncé l’opacité et l’arbitraire des affectations des non-titulaires. En effet la Commission Consultative Paritaire (CCP) où siègent les organisations syndicales reste une mascarade de paritarisme puisque les représentant-e-s syndicaux sont cantonnées à enregistrer les affectations décidées au préalable par le Rectorat. Cette gestion opaque et laborieuse des affectations ainsi que le manque chronique de personnels dans les services du Rectorat explique la désorganisation d’aujourd’hui.

Les procédures d’affectation des contractuel-le-s ne sont pertinentes ni pour le Rectorat qui ne parvient pas à affecter les contractuel-le-s dans les temps ni pour les personnels qui subissent l’insupportable attente de savoir si ils et elles auront un poste ou non.

Cette situation est inacceptable, les retards d’affectation auront des conséquences néfastes sur le bon déroulement de la rentrée dans nos établissements car des élèves se retrouveront à nouveau sans enseignant-e-s alors même que des personnel-le-s contractuel-le-s seront toujours sans affectation dans des disciplines telles que les maths où près de 400 postes étaient encore vacants après l’affectation des titulaires !

SUD Education Créteil revendique que les affectations des contractuel-le-s soient gérées en CAPA (Commission Académique Paritaire d’Affectation), comme pour les titulaires, afin de garantir l’égalité, la transparence et des résultats d’affectation plus tôt mais aussi de permettre aux postes d’être pourvus à la rentrée. Les contractuel-le-s ne doivent pas être la variable d’ajustement de la politique éducative du rectorat, ils doivent bénéficier des mêmes droits que l’ensemble des personnels titulaires de l’éducation nationale.

Pour mettre fin à ces situations, SUD Education Créteil revendique la titularisation sans condition de tou-te-s les contractuel-le-s et l’arrêt du recrutement en contrat précaire.

En cas de difficulté, contactez-nous à l’adresse contact@sudeduccreteil.org ou appeler au 06 13 91 89 71 pour faire connaître votre situation.