SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Journal académique 1er degré décembre 2009
Article publié le 14 décembre 2009

Ce premier trimestre aura été particulièrement éprouvant !
Et oui, sans remplaçant, avec moins, voire plus, d’intervention des maîtresSEs spécialiséEs, avec des horaires flexibles et des journées à rallonge (merci l’AP !) c’est plus dur, beaucoup plus dur !

Dans les écoles, face au mépris affiché d’un ministre qui n’écoute en aucun cas ce qui se passe et se vit sur le terrain, la colère monte...

Et il y a des raisons, beaucoup de raisons !

Darcos avait demandé un rapport sur les remplacements à un cabinet d’audit privé. Résultat ?

Il propose de faire appel à de « jeunes retraités » et à des « étudiants en master » !

Qui a dit que masterisation rime ;avec précarisation ?

En Seine-Saint-Denis, l’inspecteur d’académie propose d’augmenter le nombre d’élèves par classe dans l’est du département (Montreuil, Les Lilas, Noisy, etc...) afin de trouver des remplaçants pour le bassin 1 (Saint-Denis, Stains, Pierrefitte, etc...). C’est une mise à mort des
seuils spécifiques au 93, gagnés par trois mois de grève en 1998 ! Il n’en est pas question !

Quant aux RASED et aux élèves en difficulté, le même IA a refusé de revenir sur les sédentarisations de maîtresSEs E !

Rappelons aussi que le dernier rapport de l’IGEN se demandait si les RASED étaient vraiment « efficaces » dans la lutte contre la difficulté scolaire !

SUD Éducation exige le retour de tous les postes supprimés de RASED en 2008 et en 2009.

Alors que les résistances s’organisent localement :

•contre Base Elèves, des parents portent plainte contre le fichier ;

•pour des remplacements, des villes se mobilisent devant les inspections de ville, départementales ou au rectorat (Saint-Denis, Sevran, Saint-Ouen, etc...).

Il faut se mobiliser TOUS ENSEMBLE !

Nous devons nous faire entendre !

Nous, professionnels de l’éducation, nous avons des solutions :

•sur les remplacements

•sur la lutte contre les difficultés scolaires

•sur les effectifs

•sur la précarité

•sur la formation initiale.

Il est urgent d’élaborer tous ensemble nos revendications.

Mais, nous faisons tous la même analyse, ce ne sont pas seulement des journées de grève isolées qui nous ferons gagner. Il faut construire un mouvement de grève durable.

SUD Éducation propose régulièrement des intersyndicales pour construire l’unité.

Nous maintiendrons notre démarche unitaire, car seule l’unité dans la grève durable pour nos revendications nous permettra de gagner tous
ensemble !

Sommaire

1 Édito

2 Évaluation nationale : la mystification continue

3 Résistons aux pressions hiérarchiques

4 Devoirs de réserve : mythes et réalité

5 Aides personnalisées : devoir d’obéissance jusqu’où ?

6 Pour des états généraux de l’éducation

7 Bulletin d’adhésion

8 Sommaire

9 Remplacements

10 -11 Base élève

12 Motions masterisation

Encart :Masterisation

PDF - 600.2 ko
JA N°80 DEC 2009