SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


vendredi 17 novembre
Assemblée générale du vendredi 17 novembre 2017

samedi 18 novembre
Réunion du GD Freinet 93

lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec
Grève profs/agent-e-s des collège mardi 21 novembre

jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Groupe de Travail Handicap du 15 mai 2017
Article publié le 23 mai 2017



Le 15 mai 2017, le GT s’est réuni afin de prendre connaissance des propositions de bonifications liées à la priorité handicap.

Le contexte :
Deux bonifications existent pour les personnes en situation de handicap :
- D’une part, une personne détenteur d’un justificatif d’obligation d’emploi (notamment la reconnaissance de la qualité de travailleur-se handicapé-e RQTH) bénéficiera de 100 points ;
- D’autre part, il peut être accordé une bonification de 1000 points en cas de maladie et/ou handicap de l’agent-e, de son conjoint ou de son enfant : la proposition est alors faite par le médecin conseiller technique du rectorat.
Ces deux bonifications ne se cumulent pas !

Voici notre déclaration...



Déclaration de SUD éducation Créteil lors du Groupe de Travail Handicap du 15 mai 2017.
Lors de ce GT handicap, 53 cas de demandes de bonifications seront examinés pour 4155 demandes de mutation intra-académique, soit 1,27 % du total des demandes. On note une légère augmentation du nombre de demandes de bonifications au titre des préconisations médicales, mais cela reste dérisoire en terme d’impact global sur le mouvement. Cette année, le taux de collègues bénéficiant d’un avis favorable du Médecin Conseiller Technique du rectorat reste stable (environ 52%) : il semble y avoir une évolution favorable que nous saluons.
Il nous semble important de garder à l’esprit les objectifs visés par la loi et la circulaire ministérielle, notamment celui d’améliorer les conditions de vie médicales et sociales des collègues. Pour cela, nous continuons de déplorer l’absence de prise en compte de la situation des fratries et des ascendants.
De même, le type de vœux pouvant bénéficier d’une bonification nous paraît poser question. En effet, ne bonifier que les vœux larges laisse de côté le fait que la position d’un établissement par rapport aux transports ou les caractéristiques d’un établissement par rapport à un autre, peuvent jouer un rôle important pour les conditions de travail des collègues. Nous regrettons également que les demandes des collègues, en situation de grande souffrance médicale mais qui ne sont pas travailleurs handicapés (parfois du fait de délais liés à la MDPH), ne soient pas examinées.
Enfin, nous continuons à défendre l’idée que, le handicap, pourtant priorité ministérielle en matière de mutation, n’est pas suffisamment pris en compte. Les 100 points accordés aux bénéficiaires de la RQTH (pour ceux qui ne constituent pas de dossier ou qui recevront un avis défavorables) sont largement insuffisants au regard des 160 points de bonification attribués à l’INTRA aux agrégés.