SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Grève des agent-es au collège Jacques Prévert
Article publié le 3 octobre 2016

Nous, agents et agentes du collège Jacques Prévert à Noisy-le-Sec, sommes en grève aujourd’hui lundi 3 octobre, et pour une durée indéterminée, car nous estimons que nous ne pouvons remplir nos missions dans les conditions actuelles.

En effet, deux de nos collègues sont en arrêt de longue durée (2 ans et 10 mois) et sont insuffisamment remplacées. De plus, certain-es collègues sont en poste à restriction médicale, ce qui signifie que leur charge de travail est différente.
Il y a donc trop peu de personnel pour pouvoir assurer des conditions d’hygiène et de sécurité minimales pour les élèves et les personnels du collège.

Le Conseil départemental ne propose qu’une seule solution : le recrutement de personnes en contrat aidé CAE à temps-partiel (26h) pour le remplacement des personnels titulaires (40h).
Cette solution n’est pas appropriée selon nous car cela ne compense pas la charge de travail réelle.

De plus, les contrats aidés (CAE) sont des emplois précaires : peu de personnes sont réemployées à l’issue de leur contrat. C’est le cas de deux de nos collègues qui viennent de terminer leur contrat et se retrouvent à Pôle Emploi sans aucune solution de réemploi.

C’est pourquoi nous revendiquons :

- le remplacement de nos collègues titulaires à raison de 40h par semaine,
- Des solutions de réemploi pour nos collègues CAE en fin de contrat.

Les agent-es du collège J. Prévert ;
avec le soutien d’enseignant-es du collège.