SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


jeudi 2 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

vendredi 3 novembre
Stage du GFEN - Construire l’égalité dans nos classes... Quelles pratiques ?

lundi 6 novembre
Assemblée générale extraordinaire de préparation de congrès fédéral - lundi 6 novembre 2017

jeudi 16 novembre
Stage "Militer dans le 93 "

vendredi 17 novembre
Assemblée générale du vendredi 17 novembre 2017

lundi 20 novembre
Manifestation nationale du Travail Social Ile de France

mardi 21 novembre
RIS Noisy-le-Sec

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

Grève au lycée de la Plaine Saint-Denis
Article publié le 19 septembre 2017

Les personnels du lycée de la plaine Saint-Denis ont voté la grève hier, lundi 18 septembre. Elle est reconduite aujourd’hui. Ci-dessous le communiqué qu’ils et elles ont rédigé hier.


Communiqué sur la situation du lycée de La Plaine

Les personnels du nouveau lycée de la Plaine, réunis ce matin en AG, ont décidé à l’unanimité des présents de ne pas prendre les élèves ce lundi 18 septembre. En effet, à cause du manque de considération et de réaction des autorités, les personnels actent le fait qu’il est matériellement et humainement impossible d’accueillir les élèves et d’enseigner dans ces conditions.

Pourtant ce nouveau lycée a été inauguré en présence de la Présidente de Région et de la Rectrice avec la promesse d’un lycée fonctionnel doté de moyens importants. La réalité est tout autre. En effet à peine la rentrée commencée, de nombreux problèmes sont déjà évidents.

Le lycée est encore en chantier avec de graves dysfonctionnements :

  • pas de téléphone, pas d’internet, pas de réseau : depuis la rentrée le lycée n’est pas joignable, la communication entre parents et vie scolaire est donc impossible. Les salles ne sont pas équipées alors que les cours ont commencé ;
  • des problèmes de sécurité : le lycée est encore en plein chantier avec des ouvriers chargés des installations quand les élèves circulent dans le lycée ;
  • l’alarme incendie ne fonctionne pas et le manque d’adultes encadrants est criant (CPE, assistants d’éducation, agents􀈌. )l n’y a pas d’infirmière alors que le lycée dispose d’un internat. Des produits chimiques sont rangés dans des lieux inadéquats. Les salles de cours restent ouvertes toute la journée par manque de clés. Des intrusions ont déjà eu lieu. Tout ceci a conduit le lycée à faire appel à une société de sécurité privée.

Un lycée pas équipé :

  • les salles de classe ne permettent pas d’enseigner faute d’ordinateurs, de vidéoprojecteurs, d’enceintes, de matériel de travaux pratiques, etc. ;
  • aucune infrastructure n’est disponible pour les cours d’EPS : alors que les futurs JO auront lieu à moins de 500 m du lycée ! Certains cours de sports se tiennent dans des salles de classe et l’Association Sportive 􀈋dispositif gratuit présent dans tous les établissements scolaires) ne peut se mettre en place.

De nombreux problèmes humains et matériels :

  • les moyens au service des élèves sont inférieurs à ceux disponibles dans tous les autres établissements de la ville de Saint-Denis. Ce lycée, simplement parce qu’il est neuf, ne bénéficie d’aucun classement 􀈋ZEP, zone violence…􀈌, ce qui implique des classes en sureffectif et un seul professeur principal pour s’occuper d’une classe ;
  • Aucun moyen humain ou matériel n’a été anticipé pour les dispositifs accueillis au sein du lycée (moyens de vie scolaire insuffisants pour l’internat, pas de locaux et de matériels adéquats pour le dispositif Nouvelles Chances) ;
  • Alors que le lycée est neuf et nécessite donc l’achat un équipement complet, il n’y a aucun budget de fonctionnement prévu jusqu’en 2018, ce qui signifie : un CDI vide, pas d’équipements informatiques pour les élèves et les enseignants...

Grève mardi 19 septembre au lycée
10h AG du personnel