SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


jeudi 23 novembre
Stagiaires, formateur-trices et personnels de l’ESPE : tou-tes en grève !
Grève lycée agent-e-s Manif Métro Sèvres Babylone 9h pour rallier Duroc puis Saint François-Xavier

lundi 27 novembre
Stage antihiérarchie 27 et 28 novembre 2017 à Paris

mercredi 29 novembre
AG du collectif des enseignant.e.s de classes d’accueil mobilisés mercredi 29 novembre à 13h30 à la bourse du travail de Bobigny

mercredi 6 décembre
RIS Aubervilliers

jeudi 7 décembre
RIS BONDY

mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Education prioritaire - appel de la coordination des établissements : poursuivons la lutte en janvier !
Article publié le 17 décembre 2014

La coordination des établissements en lutte appelle à des assemblées générale d’établissements, de ville, premier et second degré et avec les parents d’élèves dès les premières semaines de janvier.

Une AG des établissements de la région parisienne se tiendra dans le courant de la troisième semaine de janvier pour préparer la lutte contre les dotations horaires globales (qui seront connue fin janvier pour le second degré) et les cartes scolaires (pour le premier degré).
En effet, une baisse des moyens des écoles et des établissements est à prévoir pour rendre possible le financement de cette réforme de l’éducation prioritaire qui est réalisée à moyens constants.

Sud Education Créteil soutient bien évidemment la poursuite de la mobilisation, appelle les personnels à organiser ces assemblées générales et à y participer, et mettra comme toujours ses moyens militants au service de la lutte.


Pour se tenir informé sur les mobilisations :

Le comte rendu de la dernière coordination des établissements, ainsi que son appel : http://www.sudeduccreteil.org/Compte-rendu-coordination-des.html

Les infos des établissements en lutte : http://www.sudeduccreteil.org/-Echos-des-bahuts-.html

Le communiqué de la fédération des syndicats SUD éducation : http://www.sudeducation.org/L-education-prioritaire-des-choix-5711.html

Des informations sur les luttes partout en France : http://www.sudeduccreteil.org/Luttes-de-l-education-prioritaire.html


Concernant la carte de l’éducation prioritaire et le mouvement, SUD éducation revendique :
  • qu’aucun établissement ne sorte de la carte de l’éducation prioritaire
  • un élargissement de la carte de l’éducation prioritaire à toutes les écoles et établissements qui en ont besoin, sur la base de critères sociaux transparents, et sans limitation du nombre de réseaux par académie fixé arbitrairement par le ministère
  • l’abandon des nouvelles règles du mouvement 2015

Pour travailler autrement en éducation prioritaire, SUD éducation revendique :

  • 16 élèves par classe dans toute l’éducation prioritaire
  • des moyens santé-sociaux et vie scolaire largement renforcés
  • de vraies mesures pour la stabilisation des équipes, à commencer par la titularisation sans conditions et la formation de tou-te-s les contractuel-le-s
  • une baisse du temps de travail pour pénibilité dans toute l’éducation prioritaire, sans réunion en échange (en plus de nos revendications sur le temps de travail pour tou-te-s les collègues)

SUD éducation dépose chaque jour des préavis de grève pour couvrir les collègues qui se mettent en grève
SUD éducation appelle les collègues à se saisir de ces préavis pour se mettre en grève, organiser des AG et renforcer la mobilisation