SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Création de "postes fantômes" : pourquoi ils liquident les seuils dans le 93 ?
Article publié le 19 janvier 2014

2014-01-19_communiqué-carte-SUD-CGT Il est encore temps de remplir la fiche école en ligne pour être défendus par vos élus SUD et CGT au CTSD (sur le site de SUD ou sur le site de la CGT). Le groupe de travail aura lieu jeudi 23 (bassins 2 à 4) et vendredi 24 (bassin 1).
Les postes fantômes de la "première priorité au primaire":
pourquoi ils liquident les seuils?


147 postes sont dévolus au 93 pour la rentrée 2014? Mais cette annonce doit être rapprochée de l'augmentation d'effectifs prévisionnelle : 2370 élèves. Pour que le taux d'encadrement reste stable (1 enseignant pour 19 élèves, moins que la moyenne nationale de 1 pour 18), elle absorbera 125 postes, en restent 22! Or les effectifs prévisionnels sont systématiquement sous-évalués : de 25 % l'année dernière. Cela nous mènerait à un déficit de 9 postes et donc à une dégradation du taux d'encadrement dans le 93.

En restant cependant sur les effectifs prévisionnels et donc un solde positif de 22 postes, il faut tenir compte des ambitions nationales et départementales affichées :
  • arriver à un taux de scolarisation de 30 % des 2 ans en TPS dans les nouveaux « réseaux + » (grosso modo les actuels Eclair) représente au bas mot 17 créations de postes ;
  • 1 maître supplémentaire par école dans les Eclair : 221 postes ;
  • l'augmentation des capacités de remplacement, au bas mot 200 postes.
Soulignons que les RASED laminés sont dans le paysage aux abonnés absents, qu'ici nous ne tenons pas compte des besoins en termes de CLIN et de CLIS, des écoles non-ZEP demandant la classification, etc.

L'année dernière, en enlevant des 150 postes créés ceux couvrant les augmentations d'effectifs (114) et la budgétisations des postes fantômes des surnuméraires (34), ne sont restés réellement que 2 créations de postes. 44 des 46 postes prétendument créés ont été en réalité pris sur les seuils, largement dépassés dans de nombreuses écoles. Cette année, tout indique que le scénario sera identique. Leur absence remarquable de la réforme des ZEP annoncée confirme que les seuils d'effectifs serviront de variable d'ajustement pour compenser les prétendus moyens supplémentaires accordés au primaire.

Vos élus CGT Educ'action 93 et SUD Education 93 au CTSD

PS : sur la forme, notons la continuelle mauvaise volonté de l'administration : les documents parviennent le vendredi soir pour le jeudi suivant, ils sont incomplets (ils devraient être complétés lundi...), ainsi que le scandaleux report du CTSD deux mois et demi après le groupe de travail pour raisons électorales (voir le communiqué SUD-CGT: sur le site de SUD, sur le site de la CGT) http://sudeduccreteil.org/spip.php?article1800 )...