SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Compte-rendu du GT "priorité handicap" (mouvement inter 2017)
Article publié le 20 janvier 2017

Le contexte
Deux bonifications existent pour les personnes en situation de handicap :
- D’une part, une personne détenteur d’un justificatif d’obligation d’emploi (notamment la reconnaissance de la qualité de travailleur-se handicapé-e RQTH) bénéficiera de 100 points ;
- D’autre part, il peut être accordé une bonification de 1000 points en cas de maladie et/ou handicap de l’agent-e, de son conjoint ou de son enfant : la proposition est alors faite par le médecin conseiller technique du rectorat.
Ces deux bonifications ne se cumulent pas !

On observe une hausse des demandes (10 de plus qu’en 2016, soit 71 demandes) et le volume des avis favorables tend à croître (on arrive désormais à environ 50% d’acceptation).

Notre analyse
L’augmentation des avis favorables va dans la bonne direction, mais cela reste insuffisant. L’Académie de Créteil semble avoir des critères plus restrictifs que d’autres académies, ce qui est difficile à contester dans la mesure où les documents à destination des commissaires paritaires sont laconiques.
On peut regretter d’autre part que les personnels aient tant de difficultés à obtenir la reconnaissance de leur situation par les MDPH, notamment en terme de délai, ce qui impacte nécessairement leur participation au mouvement et leur capacité à produire les pièces justifiant leurs demandes.