SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Compte-rendu du CTSD 2nd degré - Toujours moins de postes pour plus d’élèves
Article publié le 10 mars 2017

Le CTSD qui s’est tenu le 10 mars 2017 examine les propositions d’ouvertures et de fermetures de postes pour les collège du 93.

Les annonces du DASEN :

Selon lui, durant les événements à Saint-Denis, la DSDEN a accompagné les personnels.
« Il faut éviter d’enfermer ces problématiques dans la question des moyens car nous ne serions pas à la hauteur de nos missions vis à vis des élèves. Il faut réfléchir au moyen de prévenir ces situations, si elles peuvent l’être. »

→ L’analyse de SUD Education 93 : Fin de non recevoir donc, pour notre interpellation sur l’abandon de Saint-Denis, et du 93 plus largement, par les pouvoirs publics et notamment dans le domaine de l’éducation.

Sur la mort programmée des classes d’accueil, le DASEN ne veut rien ajouter, tout a été dit lors de l’audience du 8 mars avec M. Noé.

Pour l’instant, le solde des créations de postes se monte à 37 mais ce chiffre est amené à évoluer en fonction des remontées des chef.fe.s d’établissement.
Les changements annoncés :
- Clg Descartes - le Blanc-Mesnil : seulement 2 suppressions en EPS au lieu de 3.
- J J Rousseau - Pré saint Gervais : 1 suppression de plus en techno (chaire vacante).

L’impact des nouvelles sectorisations :
- Noisy le Grand : 1 ouverture de classe au collège Prévert.
- Bobigny : Fermeture d’une 6e à Sémard, l’ouverture d’une 6e à République.

Les différentes organisations syndicales, dont SUD Education 93, ont pointé le fait que, dans beaucoup d’établissements, les TRMD ne sont pas votés en CA, que les personnels ne sont pas tenus informés des créations ou suppressions de postes.

→ L’analyse de SUD Education 93 : la DSDEN ne cesse de se justifier sur ce point en arguant du fait qu’elle « incite » les chef.f.es d’établissement à être transparent.e.s sur ces documents mais, étrangement, cette consigne ne semble pas être entendue de tous et toutes.

Vote sur la proposition sur les postes :

SUD Education dénonce un nombre insuffisant de créations de postes, bien inférieur aux montée d’effectifs prévues. (voir déclaration liminaire)

Organisations : 9 contre, 1 abstention