SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mardi 1er mai
Manifestation du 1er mai - 14h30 - Bastille

mercredi 2 mai
AG SUD éduc 93 à la BT de Bobigny

jeudi 3 mai
Grève dans l’éducation nationale en convergence avec les cheminot-es

mercredi 9 mai
AG IDF des précaires de l’éducation - 18h à la Bourse du travail (annexe 67 rue de Turbigo)

mardi 22 mai
Grève fonction publique

dimanche 27 mai
Contre Europa city - rassemblement le 27 mai à Gonesse

lundi 28 mai
[Réservé aux adhérent·es] Stage " Défendre collectivement les droits des personnels pour un syndicalisme de lutte "

mercredi 30 mai
Rassemblements devant les rectorats contre les non-renouvellements de contrats.

vendredi 8 juin
Stage "Agir collectivement contre les souffrances au travail"

Collège Paul Eluard de Montreuil : Adresse aux établissements menacés de sortie de l’éducation prioritaire
Article publié le 26 novembre 2014

A nos collègues des écoles, collèges et lycées,
Aux syndicats de l’Education Nationale,

Nous, personnels du collège Paul Eluard de Montreuil, sommes en colère.

Les annonces concernant la nouvelle carte de l’éducation prioritaire actent que notre établissement en sera exclu, ainsi que 4 autres établissements du 93, soit 18 au total de l’académie de Créteil.

Rappelons que loin d’être la panacée, être en éducation prioritaire nous prémunit d’effectifs surchargés par classe, nous permet de bénéficier de deux conseillers principaux d’éducation et un nombre plus conséquent d’assistants d’éducation. L’éducation prioritaire nous a permis d’obtenir aussi des heures pour assurer un enseignement que nous souhaitons ambitieux et de qualité pour nos élèves, surtout les plus fragiles d’entre eux (classe d’accueil et aide et soutien).

Après 15 années en éducation prioritaire, les équipes éducatives auxquelles on demande toujours plus d’implication et d’inventivité pédagogiques se sont engagées pour pérenniser tous ces dispositifs. Alors que nos élèves commencent à en récolter modestement les fruits, le ministère ruine les efforts qui furent les nôtres toutes ces années.

Le gouvernement, en refondant l’éducation prioritaire, donne à certains établissements ce qu’il enlève à d’autres en une péréquation qui se fait sur le dos des plus nécessiteux.

L’éducation prioritaire demeure un des derniers dispositifs qui permet, dans un département aussi sinistré que la Seine-Saint-Denis, de garder à flots un certain nombre d’établissements.

Nous affirmons que, comme dans les autres établissements du département, AUCUN COLLEGE, AUCUNE ECOLE NE DOIT SORTIR DE L’EDUCATION PRIORITAIRE.

Nous ne gagnerons pas seuls.

Déjà largement soutenus par les parents d’élèves, par les enseignants, des écoles du quartier, et par l’ensemble des catégories du personnel du collège, nous nous adressons à nos collègues des écoles, des collèges, et des lycées de Seine Saint Denis et de région parisienne, où de nombreux établissements nécessiteraient d’être intégrés à l’éducation prioritaire.

Nous sommes en grève depuis le 24 novembre.

Nous vous sollicitons pour nous coordonner entre établissements concernés par la sortie de l’éducation prioritaire, avec le soutien de la communauté éducative et de ses syndicats.

D’ors-et-déjà nous proposons de mener ensemble des actions communes :

  • mercredi 26 novembre : rassemblement devant la DSDEN, 8 rue Claude Bernard à Bobigny, où les représentants du collège Paul Eluard seront reçus à propos de la sortie de l’éducation prioritaire ;
  • le mercredi 26 novembre à 18 h : rassemblement à l’occasion de l’inauguration du salon du livre jeunesse, au coin des rues de Paris et Marcel Dufriche à Montreuil (métro Robespierre)
  • jeudi 27 novembre à 14 H : grève dans les académies de Créteil et Versailles en défense de l’éducation prioritaire, et rassemblement devant le ministère de l’Éducation Nationale.

Contacts : Vincent (06.72.49.35.60) ; Richard : 06.40.13.56.37