SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Carte scolaire définitive (CTSD 10/09/12)
Article publié le 10 septembre 2012

« Je suis arrivé au bout de ce que je peux faire », nous dit le DASEN après avoir présenté les ultimes modifications de carte (voir Les mesures définitives de rentrée…) pour cette rentrée.

« La difficulté, c’est de mettre maintenant quelqu’un sur les emplois. C’est de la fausse monnaie que je vous donne pour l’instant. » En effet, l’aspect le plus crucial de cette rentrée réside dans les nombreux postes vacants, alors que les moyens de remplacement sont déjà saturés. Il peut paraître ahurissant qu’avec les suppressions massives de postes intervenues dans le primaire cette année encore on puisse malgré tout se retrouver avec tant de postes vacants, et les conséquences en chaîne entraînées par la saturation des moyens de remplacement qui en découlent (malgré laquelle de nombreux postes restent encore non pourvus !). Le tout avec 2244 élèves supplémentaires dans le 93.

L’ouverture de la liste complémentaire devient l’enjeu crucial de cette rentrée, d’une part pour qu’elle puisse se dérouler dans les moins pires conditions, d’autre part pour que soit actée, enfin, une vraie rupture avec le gouvernement précédent : le recrutement de personnels appelé à devenir des titulaires et non des vacataires. Pour la préservation du statut et de la qualité de l’enseignement délivré.