SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Budget des collèges 2015 dans le 93 - Encore la restriction budgétaire
Article publié le 24 novembre 2014

Hausse sur le papier = Baisse sur le terrain ?

Pour consulter notre journal spécial sur les budgets (comment les lire et intervenir dans les CA) : http://www.sudeduccreteil.org/Fiches-pratiques-des-sections-du.html

Hausse sur le papier = Baisse sur le terrain ?

Le département de la Seine Saint Denis met en avant une augmentation de 3,5% de la dotation initiale global des collèges du 93 pour 2015. Mais pour évaluer ce chiffre il faut prendre en considération l’augmentation d’effectif (+1900 élèves) soit 2,7 % d’augmentation, du nombre de collège (+5) soit 4,1 % d’augmentation et de la reconstitution du fonds de roulement des collèges les plus en difficulté (conséquence d’une dotation déjà largement insuffisante l’an dernier).

Mathématiquement, cette pseudo-hausse cache donc une fois de plus une baisse de la dotation initiale du Conseil General de la Seine Saint Denis des collèges du département.

Avec ceci nous apprenons que la dotation complémentaire déjà largement insuffisante l’an dernier passe de 730 000 euros à 651000 euros soit une baisse de 11%.

Les nouveaux collèges encore oubliés :

Alors que la rentrée dans les nouveaux collèges du département s’est avérée désastreuse et que les manquements et malfaçons des constructions en PPP sont maintenant reconnus, le département continue à faire la sourde oreille et n’hésite pas à ponctionner ces collèges sur les dépenses de gaz (-50%) et d’électricité (-20%). Avec ceci, les nouveaux collèges n’ont pas dans leurs dotations initiales de budget pour le transport des élèves vers les installations sportives. Le collège Césaria Evora de Montreuil dont la livraison du gymnase était prévu pour septembre et qui n’est pas prêt d’être livré n’aura donc pas de budget non plus amener ses élèves à la piscine !

Le service Activités pédagogiques (AP) en baisse

Pour le service des activités pédagogique la part établissement pour les établissements de plus de 700 élèves passe de 15000 euros l’an dernier à 13000 euros cette année. De même la part élève passe de 21,55 euros en 2013 à 20,50 euros cette année.

Les groupements de commandes

Les dotations successives, toujours en baisse depuis plusieurs années, forcent les établissements à accepter des groupements de commandes afin de faire des économies. Cela sans avoir de visibilité sur les achats, tant sur le prix que sur la qualité et la quantité.

Les économies récompensées :

Les chefs d’établissements qui auront su faire des économies seront récompensés, puisque 100000 euros sont provisionné en dépenses complémentaires au titre de l’implication de l’équipe de direction dans l’application des règles de gestion en aidant ceux qui ont exploité toutes les pistes d’économies.

SUD Education Créteil Revendique :

  • L’arrêt des objectifs cible pour les A.T.T.E.E., et le maintien de tous les postes
  • Plus aucune construction de collège en P.P.P.
  • Des dotations à hauteur des besoins
  • Des crédits pédagogiques fléchés et ambitieux
  • Des subventions supplémentaires pour l’éducation prioritaire
  • Des frais de transport vers les installations sportives fléchés et à hauteur des besoins
  • Des subventions spécifiques pour les sorties scolaires obligatoires
  • Le retour à la carte imaginaire subventionné par le département
  • Une transparence sur les groupements de commandes
  • Une dotation complémentaire conséquente