SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Découvrir SUD éducation 93

Agenda


mardi 12 décembre
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis

jeudi 14 décembre
[Réservé aux adhérent.e.s] Stage fédéral juridique niveau 1 : « Les statuts et le juridique au service des personnels et de l’animation syndicale » à Paris
Grève dans le 2nd degré - RDV au Métro Saint-Michel à 11h30.
Grève et manifestation dans le 1er degré : RDV Métro Saint-Michel à 11h30
Rassemblement de soutien à notre camarade de SUD Travail Affaires sociales à 14h Devant la DRH des Ministère Sociaux 14 avenue Duquesne Métro École-Militaire ou Saint-Francois-Xavier

jeudi 14 décembre
RIS Bagnolet ANNULEE

lundi 18 décembre
Stage syndical "Au croisement des oppressions - Où en est-on de l’antiracisme à l’école ?" les 18 et 19 décembre 2017 à Saint-Denis

mardi 19 décembre
AG du district 4 (Aulnay - Sevran - Tremblay - Villepinte) - 18h30, au Delyss, 5 rue des deux gares, métro Gare du Nord

jeudi 18 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

vendredi 19 janvier
Stage Pédagogies alternatives et syndicalisme - l’individu grâce au collectif, malgré lui

jeudi 8 février
AG des lycées en lutte du 93 - 18h30 à Saint-Denis
Stage fédéral féministe "AntiféminismeS, oppressionS : Mieux les identifier pour mieux les combattre"

lundi 12 mars
Stage syndical pour les assistant-es d’éducation et assistant-es pédagogiques

Appel des personnels de vie scolaire
Article publié le 1er octobre 2017

Cet appel est issu de la réunion organisée le 23 septembre 2017 à l’initiative des AED (assistant-e-s d’éducation) et CUI (contrats uniques d’insertion) du lycée S. Beckett à la Ferté-sous-Jouarre (77). Cette réunion a réuni des AED du 77, du 75 et du 93.

Nous sommes en poste depuis un certain temps. Nous nous investissons dans notre travail, et nous aimerions le faire durablement. Sur les AED et les CUI actuellement en poste dans les établissements, nous constatons d’ailleurs qu’il y a de moins en moins d’étudiant-e-s.

Mais nos postes sont précaires. Une fois qu’on sort de ce système, il n’y a plus rien. Et on profite de notre situation pour nous en demander toujours plus. A la fin de nos 6 ans, on nous met au chômage pour recruter quelqu’un d’autre, qui sera mis au chômage ensuite. A l’issue de ces 6 ans, nous n’arrivons même pas à faire valoir notre droit à la formation. Le nouveau ministre de l’éducation nationale veut nous imposer le dispositif « devoirs faits » en nous faisant espérer, en contrepartie, une illusoire titularisation. Nous en avons marre de la précarité et des pressions qui vont avec. Nous voulons que notre travail soit reconnu pour ce qu’il est : indispensable au fonctionnement des établissements. Nous souhaitons en finir avec les contrats temporaires et obtenir un véritable statut.

Pour faire entendre notre voix, nous voudrions créer un réseau d’assistant-e-s d’éducation et de CUI « vie scolaire », d’abord sur l’Ile-de-France. Nous proposons la plate-forme suivante :

– Titularisation sans concours de tous les AED et CUI qui le désirent. Cela suppose la création d’un corps d’animateurs/trices scolaires qui réponde aux besoins de pérennisation de ces emplois. Les établissements comme les personnels concernés ont en effet besoin d’équipes stables et d’emplois pérennes. Par ailleurs, celles et ceux disposant des qualifications requises pour devenir conseiller-e-s d’éducation (CPE) ou enseignant-e-s pourraient être titularisé-e-s comme CPE ou comme enseignant-e-s.

– Avant même que ce projet n’aboutisse : à titre conservatoire, nous demandons le réemploi des AED et CUI sur des contrats pérennes, de façon à ce qu’ils et elles soient des personnels à part entière. Les projets de recrutement devraient systématiquement faire l’objet d’une décision du conseil d’administration. Des contrats de 3 ans devraient pouvoir être proposés en conseil d’administration si les équipes le souhaitent, comme le droit le permet. Actuellement, cela reste très difficile du fait de la pression exercée par les Rectorats sur les directions d’établissements. Par ailleurs, certains personnels de vie scolaire restent embauchés sur des contrats de 6 mois, ce qui les empêche par exemple d’être éligibles au CA. Enfin, les conditions de travail et de salaires doivent être notablement améliorées, notamment par l’attribution de la prime REP+ que les AED sont les seul-e-s à ne pas toucher.

Par cet appel, nous nous adressons à tous les personnels de vie scolaire (AED et CUI), mais aussi aux autres personnels (enseignants, agents), aux syndicats et aux médias. Nous appelons tous les personnels à se mobiliser :

– dès le mardi 26 septembre : en se rassemblant à 18 h devant le ministère des finances à Paris (Bercy) avec les « emplois aidés » ;

– le mardi 10 octobre, jour de grève nationale dans la fonction publique : en se réunissant le matin au niveau des villes et des départements, en participant avec une banderole aux manifestations de l’après-midi, et en participant à l’AG Ile-de-France qui aura lieu à la bourse du travail de Paris. L’objectif est d’organiser le plus rapidement possible un rassemblement massif de personnels de vie scolaire (AED et CUI) au ministère de l’éducation, au moins pour l’Ile-de-France, et au niveau national si cela est possible.

Pour nous contacter :

aedcui@yahoo.com

twitter.com/aedcui

aedcui.wordpress.com