SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Appel de l’ag du jeudi 13 février : grève le mardi 4 mars !
Article publié le 16 février 2014

La manifestation du 13 février a rassemblé environ 1500 personnes, 1er et 2d degré. Dans les bahuts présents, un peu du 92, beaucoup du 93. Présence de lycéens aussi, qui ont bien dynamisé le cortège.

L’AG qui a suivi la manifestation était une AG 2d degré (quelques camarades du premier degré étaient là, pour rappeler l’importance de la jonction 1er-2d degré, sur la question des moyens, de l’équité territoriale). Entre 150 et 200 personnes présentes, 49 bahuts représentés.

Les interventions ont porté sur la situation des bahuts :
- seuils qui explosent
- pertes d’heures…y compris pour les bahuts classés REP+ (une collègue d’un de ces collèges a fait savoir qu’ils allaient refuser leur classement REP+ , parce que ce n’est que la continuité pourrie du système ECLAIR, et parce que la mise en place REP+ se fait en spoliant les autres ZEP).
- la question du respect des statuts est aussi revenue dans les discussions.
Toutes ces interventions ont marqué la volonté de continuer à la rentrée, dés le 4 mars. La base de revendications votée reste la même, à savoir la plateforme intersyndicale 93 d’appel au 13. Une vive discussion a eu lieu sur le fait d’intégrer ou pas la question des statuts. Comme les représentants des établissements n’étaient pas mandatés sur cette question, il a été décidé d’en reparler à la prochaine AG sur la base de mandats clairs.

La réunion intersyndicale qui a suivi l’AG pour travailler à formaliser le calendrier de la rentrée a été agitée par les mêmes remous, avec également un questionnement sur la date. Les représentants de Sud ont défendu la légitimité de l’AG et la nécessité de suivre son positionnement.

L’intersyndicale 93 (CGT, CNT, SNES, SUD) suit donc l’AG avec un appel à la grève le 4 mars et un rassemblement à 14h devant l’Assemblée Nationale, une AG suivra (16h à la Bourse du travail de Paris, rue du Chateau d’eau). L’intersyndicale 92 se joint à cet appel. L’AG visera à réfléchir à la poursuite du mouvement et notamment à une convergence région parisienne.

Toutes et tous en grève le 4/3, devant l’Assemblée Nationale et en AG, mandatés pour décider de la suite du mouvement

PDF - 92.6 ko
tract Sud Education
PDF - 98.1 ko
tract intersyndical