SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Appel de l’AG des grévistes du 13 mars : Toutes et tous en grève le 18 mars
Article publié le 16 mars 2014

Depuis fin janvier, des établissements d’Ile-de-Francese mobilisent pour les moyens et l’éducation prioritaire. Ce jeudi 13 mars, 600 enseignant-es et lycéenn-es ont
défilé vers le Ministère, et plusieurs dizaines de collègues se sont réuni-es en Assemblée Générale. Cette mobilisation s’inscrit dans un cadre interprofessionnel
de lutte contre les politiques d’austérité. C’est pourquoi l’Assemblée Générale (avec les premières organisations signataires : CNT-STE 93, SUD éducation Créteil,
SUD éducation 92...) appelle les établissements mobilisés à :
- > se mettre en grève le 18 mars, journée interprofessionnelle de lutte contre l’austérité
- > se réunir en Assemblées générales d’établissement et de ville pour formuler leurs revendications et discuter des suites à donner au mouvement.
- > se rassembler à 13h30 au croisement de la rue de Rennes et du boulevard Montparnasse, pour partir en cortège unitaire, derrière les différentes banderoles
des établissements.
- > se réunir dans une nouvelle Assemblée Générale à 17h à la Bourse du Travail de Paris.

L’Assemblée Générale revendique avec l’intersyndicale :
– Le respect des seuils
– L’abaissement du nombre d’élèves par classes
– L’ouverture immédiate de toutes les divisions nécessaires en collège et en lycée pour faire face à la hausse démographique
– Le respect des horaires réglementaires en lycée professionnel
– La titularisation de tous les précaires
– Le retour des heures 93 dans tous les établissements et toutes les divisions
– la mise en place d’un plan de rattrapage et de développement pour créer tous les postes nécessaires (rattrapage sur les fermetures des années 2002 à 2013, rattrapage lié à l’évolution démographique, développement pour abaisser les effectifs)
– Le paiement des jours de grève L’Assemblée Générale appelle à mettre en débat
dans tous les établissements la réforme des statuts.

RDV 13h30 à Montparnasse au RDV des établissements en lutte, au croisement de la rue de Rennes et du boulevard du Montparnasse Assemblée Générale à 17h à la Bourse du Travail de Paris (3 rue du Château d’Eau, Métro République)

PDF - 49.5 ko
appel de l’AG du 13 mars