SUD Education Solidaires SUD Education 93
Membre de l'union académique SUD éducation, de la fédération SUD éducation et de l'union syndicale Solidaires

1er degré | 2nd degré | Agents | Contractuels enseignants | Interprofessionnel | Les représentant-e-s | Stagiaires | Supérieur | Moyens des établissements | Education prioritaire | Plan d urgence |

Agent-es, profs, parents, solidarité pour nos enfants !
Article publié le 23 mars 2017

PDF - 225.1 ko
Texte d’appel à la grève le jeudi 30 mars

A l’appel de FO-CD 93 et de Sud éducation 93, et soutenu par différents syndicats : SNFOLC 93, CFDT CD 93, CGT Educ’action 93, SNUDI FO 93, Union nationale départements et régions FO, UD FO 93

Communiqué de l’AG des agent-es des collèges du 93 du mardi 21 mars 2017 !

La grève des ATTEE du 93 s’est poursuivi ce mardi et a été un nouveau temps fort de mobilisation avec plus d’une vingtaine de collèges représentés à la manifestation devant le Conseil Départemental. Les réponses apportés la veille par M Maguer, Directeur de cabinet de M Troussel ne répondent en rien au problème de manque de personnel dans les collèges. 15 postes de CAE pour tout le département ne résoudront pas les dysfonctionnements chroniques dans les services d’entretien et de restauration et accentue encore la précarité de l’emploi dans le service public. Pour les agents, c’est non.

Le mépris affiché pendant les négociations et le refus d’entendre la souffrance des agents sont devenus une norme de discussion pour le Département qui refuse l’évidence et préfère jeter la responsabilité des ses propres incuries sur les directions d’établissements ainsi que sur ses agents.

Les parents d’élèves et les enseignants en grève qui soutiennent le mouvement ne sont pas dupes et savent bien que les problèmes d’entretien des locaux sont le fruit d’un manque de personnel et du non-remplacement des agents absents. C’est ainsi que tous, nous travaillons dans des locaux où les règles d’hygiènes ne peuvent être appliquées correctement que ce soient dans les toilettes des élèves ou les services de restauration.

C’est une honte pour le Département qui laisse les élèves étudier dans des conditions déplorables et toute une communauté éducative travailler dans des conditions indignes.

L’assemblée générale qui s’est tenue à la suite de la manifestation a décidé la poursuite du mouvement avec une nouvelle journée de grève le jeudi 30 mars, rendez-vous est donné à 9h30 devant l’Hôtel du Département pour tous les agents, enseignants et parents mobilisés. Nous prendrons à nouveau le temps d’échanger lors d’une assemblée générale à 11h30 à la bourse du Travail de Bobigny.
De plus, des discussions sont en cours avec les collègues et organisations syndicales des autres départements et de la Région qui travaillent dans les lycées et vivent les mêmes problèmes que nous pour construire une journée de mobilisation commune qui pourrait avoir lieu en mai.

Soyons tou-tes présent-es le jeudi 30 mars à 9h30 devant le Département et à 11h30 en AG à la Bourse du Travail de Bobigny !
Allez, parents, profs et agents, solidarité pour nos enfants !